L’équipe de SieMatic France a eu le plaisir d’être accueillie par Xavier Chevillard au sein de son showroom SieMatic Haussmann, situé au 124 Boulevard Haussmann dans le huitième arrondissement à Paris. Il en assure la cogérance avec Farshad Norroy depuis plusieurs années maintenant. Rencontre avec un architecte d’intérieur dont la vision métier est à la fois pragmatique et inspirante.

Bonjour Xavier et merci de nous accueillir dans votre showroom SieMatic Haussmann. Vous travaillez depuis plusieurs années avec la marque. Comment pourriez-vous définir votre métier ?

Xavier Chevillard : Bonjour. Je dirais que mon métier est celui d’un agenceur d’intérieur. Il consiste d’abord à sublimer l’architecture d’intérieur de nos clients. En parallèle, il vise à optimiser l’ergonomie de leur cuisine à vivre. Notre objectif est de prendre en compte précisément ses particularités, les contraintes techniques propres au bâti parisien. Mais également d’intégrer dans notre approche un travail pensé quant aux couleurs et aux lumières.

Le monde de la cuisine haut de gamme et du luxe évolue constamment, tout comme les tendances qui l’animent. De quelle manière considérez-vous les plus récentes dans chacun des projets que vous accompagnez, tout en préservant les fonctionnalités de la cuisine ?

Xavier Chevillard : Je crois que l’écoute est fondamentale pour associer ces deux perspectives. L’écoute du client en premier lieu : nous prenons du temps avec lui pour en apprendre davantage sur son mode de vie, ses envies, ses habitudes, la façon dont il cuisine. Nous sommes attentifs aux moindres détails et nous faisons en sorte de bien saisir sa psychologie. Il y a aussi l’écoute de la pièce. Dans ce sens, il s’agit pour notre équipe de bien cerner toutes ses spécificités propres, en nous assurant de rester à l’écoute des dernières innovations SieMatic.

Quels sont les principaux atouts de ces innovations que vous évoquez et qui reflètent aussi ceux de la marque elle-même ?

Xavier Chevillard : SieMatic est l’une des seules marques de cuisines haut de gamme capable de proposer autant d’éléments sur mesure. Cela permet de concevoir des aménagements qui répondent vraiment aux besoins de chaque client ainsi qu’à leurs désirs, notamment en matière de design de la cuisine. Dans cette optique, les différents univers de style SieMatic offrent des opportunités créatives extraordinaires.

De votre point de vue, la marque SieMatic réussit-elle à s’adapter efficacement aux tendances du marché ?

Xavier Chevillard : Complètement. La stratégie marketing de la marque, ainsi que la veille constante qu’elle mène à l’international quant aux évolutions design, de l’architecture et de la décoration d’intérieur nous permet en showroom d’apporter des solutions pertinentes à chacun de nos clients, cohérentes avec leurs souhaits et leurs besoins. Ces solutions intègrent plusieurs perspectives tout à fait complémentaires et se distinguent, entre autres, par leur modularité, leur agencement, leur mobilier et leurs associations de teintes.

Et, concernant les attentes de ses clients, de quelle manière la marque arrive-t-elle à se différencier de sa concurrence ?

Xavier Chevillard : Selon moi, SieMatic a un coup d’avance, notamment quant à son impressionnante avancée de gamme. Qu’il s’agisse des meubles, des fonctionnalités, des matériaux, ou bien encore, de la typologie des nouvelles implantations, cela permet d’accentuer notre démarche ultra-personnalisée quant aux envies et aux besoins de nos clients.

Cela fait plus de trente ans que vous êtes dans le métier. Cela vous donne une bonne perspective globale des changements qu’il a pu connaître au fil du temps. Quelles sont les différences entre le métier que vous faites aujourd’hui et celui que vous pratiquiez à vos débuts ?

Xavier Chevillard : Je pense que tout se joue au niveau de notre capacité à bien appréhender l’ergonomie de l’espace. Notre gain d’expérience nous permet de mieux gérer les masses et les volumes pour les faire correspondre toujours plus précisément à l’utilisation spécifique que chaque client projette quant à sa future cuisine haut de gamme. En fait, la cuisine est le client, et inversement. Ce qui suppose d’intégrer le client dans chaque nouvel aménagement que nous concevons, à travers ses usages singuliers. Cette approche nécessite, plus qu’il y a quelques années, de bien le comprendre dans toute son individualité. Et ce, pour mettre en œuvre les techniques d’architecte d’intérieur et les compétences d’installateur les plus appropriées.

Au-delà du design et des fonctionnalités que chaque client souhaite concrétiser à travers son projet de cuisine haut de gamme, la durabilité de cette dernière tient désormais une place importante dans ses préférences d’aménagement. Comment l’intégrez-vous dans les solutions que vous lui proposez ?

Xavier Chevillard : La durabilité induit une qualité de produit qui puisse traverser les années. De mon point de vue, cette durabilité est profondément inscrite dans l’ADN de la marque, qu’il s’agisse de la qualité du caisson, des coulisses, des matériaux, des joints d’étanchéité. Et même des emballages.

Pourriez-vous me citer un projet qui vous a marqué et que vous avez réalisé ses dernières années avec votre équipe ?

Xavier Chevillard : Au fur et à mesure de l’expérience, les aménagements sont de plus en plus fins et finalisés pour le client. Il n’existe pas de projet type ou de projet marquant à proprement parler : notre quête de réponses quant aux envies spécifiques et aux besoins précis de chaque client est toujours plus aboutie au fil des années. En fait, nous tendons vers la cuisine qui lui va comme un gant. Et d’ici une trentaine d’années, nous atteindrons cet objectif de perfection.