Tendances déco 2020

La dernière édition du Salon Maison&Objet Paris a été l’occasion de valoriser un retour aux sources. Les tendances déco 2020 dessinent ainsi de nouvelles envies pour une architecture d’intérieur et un design toujours plus organiques et essentiels.

Du 17 au 21 janvier, le Salon Maison&Objet Paris a fêté à Villepinte son 25ème anniversaire. Une fois de plus, l’événement a été un véritable succès. En outre, il a révélé les grandes tendances déco 2020. Ainsi, à l’instar des autres grands noms de l’architecture d’intérieur et du design, SieMatic y a participé pour offrir un conseil toujours plus pointu à ses clients. Notamment quant aux associations inédites de couleurs et de matières envisageables avec les univers de style Classic, Beaux Arts, Pure et Urban de la marque.

Axé sur la thématique de la régénération, cette nouvelle édition du Salon Maison&Objet Paris a été l’occasion de découvrir le formidable élan des générations X et Y pour un mode de vie profondément connecté. D’une part, aux technologies. D’autre part, à la nature. Dans ce sens, cette perspective qui n’est pas nouvelle s’intensifie par une volonté farouche d’un retour aux sources durable. Celle-ci se concrétise par l’emploi de couleurs et de matières brutes, naturelles, façonnées pour rappeler notamment l’artisanat d’art.  

Tendances déco 2020 : les couleurs

Les tons neutres confirment leur présence privilégiée dans la décoration d’intérieur. Revêtements muraux, sols, mobiliers, objets : l’idée est de créer un véritable cocon. De ce fait, les teintes rose, saumoné, abricot, nude, beige rosé ainsi que les nuances rose vieilli et les dégradés beige forment une palette dédiée à des environnements protecteurs. Mais également plus naturels et marqués par une intense sobriété. À noter : la gamme de tons standards pour vos meubles de cuisine SieMatic va du beige Magnolia au gris Sterling. Le SieMatic ColorSystem permet de choisir parmi les 1950 couleurs de laques mates ou brillantes.

Autres couleurs à intégrer les tendances déco 2020 : le bleu et le vert. Ils finissent par se confondre. Du turquoise au bleu marine, en passant par le Classic Blue et toutes les variantes bleu océan, les éléments de la nature inspirent et fascinent. Vaisselles cristallines et abat-jours organiques se marient avec les éléments en bois de la cuisine, du salon et de la salle à manger. Les contrastes sont favorisés. Quant au rouge, au brun et au terracotta, dont le pigment naturel rappelle la terre cuite, leurs tonalités sont plus sombres et plus mates.

Matières : transposer la nature dans les espaces à vivre

Au-delà des matières naturelles ayant déjà fait leur place dans la décoration d’intérieur, d’autres s’affirment. En parallèle, les matériaux sont travaillés de façon succincte. Ainsi, à l’uniformité que les structures irrégulières en argile et en ardoise font oublier, répond l’intemporalité du bois. On la retrouve sur les façades des mobiliers hauts et bas de la cuisine. Mais également sur les plans de travail en placage authentique ou en imitation bois pour certaines finitions.

La laine fait son grand retour dans une approche transversale privilégiant des confections très mates et denses. Laine bouillie, bouclée ou tendance feutrine : on l’applique aux assises des sièges, aux têtes de lit, aux coussins. Quant au marbre, ses aspects luxueux se retrouvent toujours à travers les tables basses et les grandes tables. Le terrazzo, matière composée de pierre et de céramique, vient contrebalancer la sophistication du marbre. Son usage est un clin d’oeil vintage aux 50’s et aux 60’s.

Tendances déco 2020 : formes organiques

L’organique devient générique. Au-delà du grand retour à la nature qu’elles incarnent, les tendances déco 2020 révélées au Salon Maison&Objet Paris traduisent le besoin de la société moderne de se ressourcer intérieurement. Au sein de cuisines épurées minimalistes, les plans de travail et les crédences SieMatic StoneDesign en marbre véritable confirment cette perspective. Disponibles également en céramique imitation marbre, le dessin du veinage de la pierre magnifie son rendu essentiel.

Les lignes du mobilier adoptent des contours arrondis et difformes. Poufs, chaises, canapés, tables : l’arrondi devient flou, oval. Il épouse les chants bruts de buffets en pierre. L’objectif est de suggérer l’absence de finitions alors que celles-ci ont été intensément pensées. Cette approche rejoint l’impression “pièce unique faite-main” initiée pour plusieurs objets de décoration. Ainsi, les assiettes et les vases sont tous uniques. Plus de cercle parfait ni de rectangle : c’est le travail de l’artisan et de l’artiste qu’on cherche à matérialiser.